12.06.2020| Lecture de 5 minutes

Attaboy!

Un texte de Amélie Leclerc, gestionnaire de marque, associée et Guillaume Mathieu, stratège de marque, associé

Ouf! Quels derniers mois nous venons de traverser! La crise de la COVID-19 nous a tous frappés de plein fouet. Une fois le coup encaissé, plusieurs organisations ont décidé de foncer et de voir la situation comme une opportunité de se réinventer. D’autres ont cependant dû composer avec des réalités plus difficiles. Dans tous les cas, cette situation aura chamboulé bien des schèmes de pensées et des habitudes que nous tenions jusqu’alors pour acquis. Et, de cela, plusieurs grands apprentissages ressortent déjà.

Qu’est-ce que cette crise aura généré comme changement d’habitudes de consommation? Quelles valeurs de société en sortiront gagnantes… et lesquelles seront mises de côté? De quelle manière certaines marques ont-elles abordé la situation et planifient la suite?

C’est ce que nous avions envie de partager dans l’édition juin 2020 de notre journal “On jase autour d’un ILOT” consacré à l’impact sur les marques de la première vague de la crise liée à la COVID-19. C’est notre humble point de vue, de même que celui de certains experts avec lesquels ILOT collabore. Loin de notre idée de ressasser ce qu’on sait déjà ou les côtés sombres des semaines passées confinées, nous souhaitions plutôt porter un regard vers l’avenir, offrir des points de vue afin de vous outiller et de mieux planifier ce qui s’en vient. Car, chose certaine, demain sera teinté de ce que l’on a vécu (et de ce que l’on vit encore) collectivement.

Voici un aperçu des sujets couverts dans ce journal :

  • Et toi, comment ça va? Prendre soin de l’autre en temps de crise.
    Un texte de Amélie Leclerc, gestionnaire de marque, associée, ILOT

  • Faire sa marque en ces temps incertains pour préparer l’après
    Un texte de Guillaume Mathieu, stratège de marque, associé, ILOT

  • Coronavirus et résilience économique
    Texte exclusif de Jean-François Mathieu, gestionnaire de portefeuille, BMO Gestion de Patrimoine - Nesbitt Burns

  • Consommation : 21 jours pour changer des habitudes?
    Un texte exclusif de Sébastien Poitras, vice-président adjoint, affaires publiques et communication, Léger

  • Les conséquences de la COVID-19 sur la planification et l’achat média
    Un texte exclusif de Danick Archambault, vice-Président, directeur-général de Jungle Média

  • Relations publiques et communication à l’ère de la pandémie
    Un texte exclusif de Alexandre Lainesse, directeur-conseil principal, Capital-Image

  • Transition événementielle et connexion humaine
    Un texte exclusif de Joannie Bergeron, fondatrice & productrice, Immersive Productions et de Sonya Lévesque, fondatrice & propriétaire, Noir Confetti

  • Confinement et appel à l’achat local : impacts pour les marques agroalimentaires
    Un texte de Guillaume Mathieu, stratège de marque, associé, ILOT

  • On prend un verre avec deux entrepreneurs pour qui ça a bien été
    Entrevues avec Enrico Carpinteri de Les Cuisines Gaspésiennes Ltée et Sébastien Daoust du vignoble Les Bacchantes

  • Ricardo, cocooning et confinement
    Entretien avec Nathalie Carbonneau, vice-présidente Image de marque et communications de Ricardo Média

  • Se réinventer devant 1,15 million de téléspectateurs : Les coulisses de Ça va bien aller de TVA
    Entretien avec Denis Dubois, vice-président aux contenus originaux chez Québecor Contenu

  • Pas de pause pour la créativité
    3 études de cas de projets réalisés en lien avec la pandémie

  • Fait que?
    Un texte exclusif de Christian Bégin, auteur, animateur, comédien et membre-fondateur du mouvement Goûtez nous


Si cela vous intéresse, contactez-nous pour recevoir votre copie physique. Quoi? Un journal en papier? Oui! Tout d’abord, parce qu’on aime tenir cet objet entre nos mains, qu’on apprécie le temps que nous prenons pour le consulter et que l’on chérit le geste de le partager physiquement. Et, surtout, les études le démontrent, on retient beaucoup plus l’information lue sur un support papier que numérique1. Et parce que c’est important pour nous, sachez que ce journal est imprimé sur du papier québécois entièrement écoresponsable puisqu’il est biodégradable, fait à 100 % de fibres post-recyclées, procédé sans chlore et certifié FSC.

Le journal est parti en impression le 12 juin 2020. Compte tenu de l’évolution rapide des annonces liées à la gestion de la COVID-19, il est possible que certains contenus ne soient plus d’actualité. Et veuillez noter que toutes les règles d’hygiène appropriées ont été appliquées dans la réalisation, la production et la préparation de livraison de ce journal.

1. Singer LM, Alexander PA. (Juin, 2017). Reading on Paper and Digitally: What the Past Decades of Empirical Research Reveal. Sage Journals. Récupéré de https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.3102/0034654317722961